Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Los Angeles - L'ex-compagnon de la starlette américaine Anna Nicole Smith, décédée en 2007 d'une surdose de médicaments, a été reconnu coupable de "complot" jeudi pour s'être entendu avec ses médecins afin de l'alimenter en médicaments. La sentence sera connue le 6 janvier.
Howard K. Stern, 41 ans, a en revanche été acquitté de tous les autres chefs d'accusation, parmi lesquels la prescription illégale de substances contrôlées.
La psychiatre Khristine Eroshevich, 62 ans, a pour sa part été reconnue coupable de complot, d'avoir prescrit des substances contrôlées, et d'avoir obtenu une ordonnance sous une fausse identité. Le troisième prévenu du procès, le médecin Sandeep Kapoor, âgé de 42 ans, a quant à lui été blanchi.
Ce verdict intervient après treize jours de délibérations et un procès de plusieurs semaines. Les coupables risquent des peines allant d'une simple mise à l'épreuve à trois ans de prison, selon le bureau du procureur.
L'ancienne "playmate" avait succombé à l'âge de 39 ans à une surdose de médicaments dans une chambre d'hôtel en Floride, le 8 février 2007. L'autopsie avait établi qu'elle avait succombé à un cocktail d'antidépresseurs, de méthadone, d'antibiotiques, de pilules amaigrissantes et d'anti-douleurs.
Restée célèbre pour être allée disputer jusque devant la Cour suprême américaine l'héritage de son mari décédé, un milliardaire du pétrole de 63 ans son aîné, elle est morte quelques mois après le décès par surdose de son fils et la naissance de sa fille.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS