Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le Neuchâtelois Pierre Bonhôte lors de son assermentation au Conseil des Etats en 2005 (archives).

KEYSTONE/MONIKA FLUECKIGER

(sda-ats)

L'ancien conseiller aux Etats socialiste neuchâtelois Pierre Bonhôte est mort mercredi à moins d'un mois de son 51e anniversaire. Il avait siégé à Berne de 2005 à 2007. Pierre Bonhôte avait démissionné de son poste de chimiste cantonal à la fin de l'année dernière.

M. Bonhôte est décédé le 11 mai à 17h00 des suites d'une infection bactérienne foudroyante, indique son épouse jeudi dans un communiqué. Il devait fêter ses 51 ans le 17 juin.

Avant son élection sous la Coupole fédérale, Pierre Bonhôte avait présidé le Parti socialiste neuchâtelois. Il a aussi siégé au Grand Conseil de 1989 à 2009, année de sa nomination au poste de chimiste cantonal.

Scientifique reconnu, politicien socialiste de tendance écologiste, doté d'une forte personnalité et d'un humanisme rayonnant, il s'est engagé avec toute son énergie dans la défense des plus démunis, dans la protection des consommateurs, dans la protection de la nature et de la biodiversité, ainsi que dans la lutte contre les injustices et les inégalités sociales, écrit son épouse.

Au moment de son départ de l'administration cantonale, le Conseil d'Etat avait précisé que Pierre Bonhôte avait participé de manière prépondérante à l'élaboration des nouvelles législations sur la police du commerce, les établissements publics et les heures d'ouverture des commerces actuellement en vigueur.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS