Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Paris - L'ancien dictateur du Panama Manuel Noriega a été condamné mercredi à Paris à sept ans de prison pour blanchiment d'argent provenant du trafic de drogue. Il avait été extradé vers la France en avril après 18 ans de prison aux Etats-Unis.
Arrêté en 1990 au Panama après une intervention militaire américaine, Manuel Noriega, 76 ans, homme fort de son pays dans les années 1980, a été reconnu coupable d'avoir blanchi plusieurs millions d'euros à Paris en achetant des logements de luxe et en remplissant des comptes bancaires.
Une peine de dix ans de prison avait déjà été prononcée par défaut en 1999 par le tribunal correctionnel de Paris pour ce même dossier. Manuel Noriega est rejugé à sa demande.
Au total, la famille Noriega est soupçonnée d'avoir abrité en France à la fin des années 1980 l'équivalent de plus de cinq millions d'euros sur des comptes bancaires.
Ont été aussi acquis avec de l'argent considéré comme illicite trois logements de luxe à Paris. Ils sont aujourd'hui sous séquestre. Le Panama, qui est partie civile au procès, a déposé une demande d'extradition pour d'autres affaires.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS