Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'ex-otage suisse qui s'est libéré de ses ravisseurs en décembre aux Philippines va pouvoir retrouver son poste de taxidermiste au Musée naturel de St-Gall. Le père de famille de 49 ans se trouve actuellement encore au repos.

Le directeur de l'institution Toni Bürgin s'est montré confiant jeudi devant les médias que le retour au travail de l'ornithologue se fera sans problème. Le taxidermiste qui a remplacé l'ex-otage pendant son absence pourra aussi conserver son activité.

L'ex-otage avait été enlevé par le groupe islamiste Abou Sayyaf sur l'île de Jolo en février 2012. Il avait réussi à prendre la fuite en profitant d'un moment d'inattention de ses ravisseurs. Il a été blessé par une machette.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS