Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Plus de 15'000 Egyptiens, 3000 pour la seule journée de lundi, ont déjà quitté le chaos libyen, effrayés par les décapitations de coptes par l'Etat islamique (EI). La crise politique en Libye s'est accentuée. Le parlement reconnu par la communauté internationale a suspendu sa participation au dialogue sur une sortie de crise.

Au moins 14'585 Egyptiens sont passés par le poste frontalier d'Al-Salloum entre la Libye et l'Egypte, selon des médias d'Etat égyptiens. Certains d'entre eux ont rejoint l'Egypte via la Tunisie.

Le nombre exact d'Egyptiens qui vivent en Libye n'est pas connu. Selon les estimations, ils seraient plusieurs dizaines, voire centaines de milliers, la plupart oeuvrant dans la construction et l'artisanat. Le Caire les a appelés à quitter la Libye après l'exécution par l'EI de 21 coptes, la plupart égyptiens, la semaine dernière.

Le Caire a ensuite bombardé des positions djihadistes en Libye et appelé dans la foulée à une intervention militaire internationale.

Coincés à la frontière

La traversée de la Libye étant impossible en raison de l'insécurité, un millier d'Egyptiens résidant dans l'ouest ont été évacués via la Tunisie. Quelque 250 autres devaient monter lundi à bord d'un vol affrété par l'Egypte de l'aéroport de Djerba-Zarzis (sud-est), selon une responsable de la communication du ministère du Transport.

D'après un responsable de la douane tunisienne, un nombre indéterminé d'Egyptiens attendent du côté libyen de la frontière de pouvoir passer en Tunisie. Les autorités tunisiennes ont annoncé qu'elles ne laisseraient entrer en Tunisie que les étrangers qui seraient immédiatement pris en charge par leur gouvernement.

Dialogue national en difficulté

La Tunisie craint en effet d'être confrontée à un afflux massif d'étrangers fuyant la Libye, comme lors du conflit en 2011 qui avait conduit à la chute de Mouammar Kadhafi.

Lancé fin septembre, le dialogue national libyen a depuis lundi du plomb dans l'aile. Le Parlement libyen reconnu par la communauté internationale a décidé de suspendre sa participation à ce dialogue sur une sortie de crise en Libye, opération parrainée par l'ONU.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS