Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Qui l'eût cru? Dos au mur après la défaite de Timea Bacsinszky, Viktorija Golubic a permis à la Suisse d'égaliser à 1-1 dans la demi-finale de FedCup qui l'oppose à la République tchèque!

La Zurichoise (WTA 129) a signé un immense exploit samedi sur le Rebound Ace de la Messe de Lucerne, battant pour la première fois une membre du top 50 pour sa première apparition en simple dans la compétition. Elle n'a pas fait les choses à moitié, dominant le no 18 mondial Karolina Pliskova 3-6 6-4 6-4 en 2h16'.

Viktorija Golubic s'est pourtant retrouvée menée 6-3 4-2 par la demi-finaliste du récent tournoi d'Indian Wells, après avoir pourtant réussi une excellente entame de match. Mais elle n'a jamais cessé de croire en ses chances, et de pratiquer le jeu varié qui seul pouvait lui permettre d'ébranler les certitudes de la puissante Karolina Pliskova (1m86).

Dotée d'un solide revers à une main qu'elle parvient à slicer à souhait, Viktorija Golubic a livré le match parfait. Rattrapée par ses émotions au moment de servir une première fois pour le gain du match à 5-2 dans le troisième set, elle n'a en revanche pas laissé passer sa chance à 5-4. Bien aidée par deux fautes directes grossières d'une Karolina Pliskova très insconstante (57 erreurs non provoquées au total!), elle se procurait deux balles de match à 40/15. La Zurichoise concluait sur la première, armant un magnifique passing de revers gagnant le long de la ligne.

Tout reste donc possible dans cette demi-finale, qui avait pourtant démarré de la pire des manières pour l'équipe de Suisse. Rattrapée par la pression, sa leader Timea Bacsinszky (WTA 17) a en effet sombré corps et âme face à Barbora Strycova (WTA 33). Elle s'est inclinée 6-0 -2 face au no 2 tchèque, dans une rencontre qu'elle n'avait sur le papier pas le droit de perdre si elle entendait entretenir l'espoir dans le camp helvétique.

Timea Bacsinszky, qui n'a cessé d'essuyer des larmes tout au long de l'après-midi, croyait en les chances de Viktorija Golubic. L'exploit de la Zurichoise offre à la Vaudoise une chance de se rattraper dimanche. Elle se mesurera dès 12h à Karolina Pliskova dans un match où la maîtrise nerveuse pourrait bien s'avérer décisive.

ATS