Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'exposition "Enfances volées - Verdingkinder", consacrée aux enfants placés, est visible jusqu'au 5 novembre au Locle. Elle tirera ensuite sa révérence après neuf ans sur les routes (archives).

Keystone/PETER SCHNEIDER

(sda-ats)

En neuf ans de tournée, l'exposition "Enfances volées - Verdingkinder reden", consacrée aux enfants placés, a fait halte dans douze villes suisses. Elle a attiré plus de 150'000 visiteurs.

L'exposition a notamment été vue par 820 classes d'écoles, a indiqué mercredi l'association Enfances volées. Il est encore possible de découvrir les récits de vie des anciens enfants placés jusqu'au 5 novembre aux Moulins souterrains du Col-des-Roches au Locle (NE).

Cette exposition a "permis de briser un tabou et a amené de nombreuses personnes touchées à s'exprimer publiquement", souligne l'association. Près de 180 événements ont eu lieu en marge de l'exposition. Les organisateurs relèvent que "plusieurs gouvernements cantonaux ont profité de cette plateforme pour demander pardon aux anciens enfants placés".

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS