Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les deux candidats PDC au conseil des Etats, Jean-René Fournier et Beat Rieder, devront faire face à la concurrence. Le PLR a décidé de provoquer un second tour en Valais et de relancer son candidat Pierre-Alain Grichting.

Le parti estime que les partis minoritaires ont obtenu un résultat historique dimanche lors du premier tour. Dès lors une candidature au second tour propose une alternative crédible, indique le PLR.

"Pierre-Alain Grichting saura construire les majorités nécessaires et positives pour notre canton", écrit le PLR à l'issue de son assemblée lundi soir. La candidature de Pierre-Alain Grichting a été plébiscitée par les 300 membres présents à l'assemblée.

Peu de soutien

Le candidat PLR ne recevra en revanche pas beaucoup de soutien des autres partis minoritaires qui ont tous renoncé à lancer un candidat. L'UDC a proposé une alliance, que le PLR a refusé, a précisé le co-président de l'UDC Jérôme Desmeules.

Le PS a finalement décidé de laisser la liberté de vote, a déclaré Paolo de Andrea, membre du comité cantonal qui s'est réuni lundi soir. "Aucune thématique ne nous rapproche", a-t-il expliqué.

Les Verts demandent aux candidats de se positionner sur les thématiques vertes. Pour l'heure, il n'y aura pas de mot d'ordre, peécise le président du parti Jean-Pascal Fournier.

PDC serein

Le PDC a ovationné ses deux candidats, le sortant Jean-René Fournier et Beat Rieder. "On sent un élan derrière ces candidatures, on est serein pour le deuxième tour", explique Serge Métrailler, président du PDC du Valais romand.

Dimanche, le scrutin avait abouti à un ballottage général des sept candidats en lice. Les deux candidats PDC avaient terminé la course en tête. Jean-René Fournier avait obtenu 45'690 voix, son colistier Beat Rieder 37'100. La majorité absolue était de 61'033 voix.

Les autres candidats ont échoué à plus de 7000 voix de Beat Rieder. Le mieux élu des outsiders, l'UDC Franz Ruppen, avait recueilli 29'539 voix, Pierre-Alain Grichting (PLR) 28'357. Thomas Burgener (PS) avait échoué à 20'942 voix. Plus loin encore Christophe Clivaz (Verts) 14'369 voix, puis Robert Métrailler (centre-gauche PCS) 4'721 voix.

Le deuxième tour concernera en principe trois candidats, les deux PDC et le PLR. Le dépôt officiel des listes est fixé à mardi à 17h00.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS