Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'hôpital de Sion sera rénové et agrandi (archives).

KEYSTONE/OLIVIER MAIRE

(sda-ats)

L'Hôpital du Valais semble apaisé: les affaires qui l'ont secoué sont derrière lui et il est parvenu à redresser sa situation financière en 2016. De bon augure pour les projets à venir, dont l'extension de l'hôpital de Sion.

"Nous nous réjouissons aujourd'hui d'une année 2016 d'apaisement et de consolidation", a indiqué jeudi devant la presse Eric Bonvin. Le directeur général de l'Hôpital du Valais a présenté des comptes marqué par un déficit de 1,3 million de francs alors que le budget prévoyait une perte de 15 millions.

Cet important redressement a été possible notamment grâce à une augmentation des activités dans tous les domaines (médecine aigue, chronique, ambulatoire) et à une durée moyenne de séjour en baisse. La hausse des activités s'explique entre autres par la croissance démographique, le vieillissement de la population et les compétences nouvelles, a détaillé Dominique Arlettaz, président du conseil d'administration depuis septembre 2016.

Le déficit représente 0,2% environ du chiffre d'affaires global qui se monte à 692 millions de francs. Le résultat équilibré de l'exercice a permis de dégager 45 millions de francs pour des investissement, un peu plus de 8 millions de francs que budgétisé.

Quatre grands projets

Cette bonne santé financière permet de voir l'avenir avec sérénité. Quatre grands projets sont en cours, a précisé Dominique Arlettaz.

La centrale de stérilisation des instruments chirurgicaux à Martigny sera inaugurée vendredi (portes ouvertes samedi) et sera progressivement mise en service dès le 1er juin 2017, jusqu'à l'ouverture de l'Hôpital Riviera-Chablais à Rennaz en 2019. A Brigue, un nouveau bâtiment réunira dès 2022 les hôpitaux de Brigue et de Viège.

Quant à l'hôpital de Sion, il sera transformé, rénové et agrandi passant de 55'000 à 95'000 mètres carrés environ. "Les travaux s'étaleront de 2019 à 2022". Comme le nouveau bâtiment s'érigera sur l'actuel parking, quelque 1500 nouvelles places de parc seront disponibles début 2019.

Recommandations de la CEP

L'Hôpital du Valais a été secoué par des affaires entre 2010 et 2014. Elles étaient dues à de multiples dysfonctionnements à tous les niveaux.

Une commission d'enquête parlementaire (CEP) a rendu son rapport en 2015.Ni le Conseil d'Etat ni les différents organes de l'Hôpital du Valais n'ont été épargnés.

Pour l'heure, "nous avons mis en oeuvre 29 recommandations sur les 34 formulées par la CEP. Aucune ne sera laissée pour compte", a assuré Eric Bonvin.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS