Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

L'hôtellerie 5 étoiles en Suisse a connu une année 2017 faste

Les établissements 5 étoiles membres de Swiss Deluxe Hotels ont vu leur fréquentation globale grimper l'an dernier à près de 1,28 million de nuitées (archives).

KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT

(sda-ats)

L'hôtellerie de luxe en Suisse a connu en 2017 une année faste. Les établissements cinq étoiles de l'association Swiss Deluxe Hotels affichent une fréquentation et des revenus en nette hausse. Les Etats-Unis sont désormais le principal marché étranger.

Après une première embellie en 2016, le nombre de nuitées a grimpé de 9,75% à près de 1,28 million l'an dernier, indique jeudi l'association regroupant 42 hôtels haut de gamme. En parallèle, les chiffres d'affaires ont crû de 7,25% à 1,56 milliard de francs.

A titre de comparaison, globalement, l'hôtellerie suisse s'est rapprochée l'an passé de ses années record, avec une croissance des nuitées de 5,2% à 37,4 millions. Pour l'ensemble des 96 établissements 5 étoiles de Suisse, la progression s'inscrit à 4,12%.

Afflux d'Américains

Pour Swiss Deluxe Hotels, les nuitées de la clientèle indigène ont crû de 11,4% l'an passé à plus de 375'000, soit une part de marché moyenne de 30%. Les séjours hôteliers des visiteurs américains ont bondi de 12,4% à 150'430 nuitées, faisant des Etats-Unis le premier marché étranger pour les membres de l'association.

Les Allemands, pendant des décennies le premier groupe d'hôtes étrangers dans ce segment, se voient à nouveau détrônés. Certes, ils sont revenus en force (+22% de nuitées à 98'650), mais leur nombre reste en deçà du niveau précédant la crise de la dette dans la zone euro.

Après une poussée en 2016, le nombre de visiteurs en provenance des pays du Golfe est resté stable. Ces derniers ont généré l'an passé 136'000 nuitées, 1,4% de plus qu'en 2016, ce qui compte tenu de la situation politique est un bon résultat. Très sensibles à la géopolitique, les nuitées de visiteurs asiatiques affichent à nouveau une croissance à deux chiffres.

Pas d'euphorie

La détente sur le front des taux de change aura donc aussi profité à l'hôtellerie de luxe. La branche a en outre tiré parti des taux historiquement bas pour investir. En moyenne, les membres de Swiss Deluxe Hotels consacrent entre 250 et 400 millions de francs par année aux infrastructures, selon le communiqué.

Malgré un exercice réussi, l'association se garde de toute euphorie, en raison des nombreux chantiers en suspens. La nouvelle loi sur la protection des données, la réglementation des plates-formes de réservation numériques ou l'initiative des prix équitables auront toutes un impact direct sur l'industrie hôtelière en Suisse, prévient-elle.

Disposant d'un total de 4500 chambres et suites totalisant quelque 8500 lits, Swiss Deluxe Hotels représente environ 40% de la capacité cinq étoiles en Suisse. Le Beau-Rivage à Genève, le Mirador à Montreux ou encore le Dolder Grand à Zurich font partie de ce cercle.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.