Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'hôtellerie suisse a connu une année 2011 difficile, marquée par la force du franc et une météo capricieuse en été. Le nombre de nuitées a reculé de 2%, comparé à l'année précédente, à 35,5 millions. Juillet, août et décembre ont présenté les plus forts replis.

Les hôtes indigènes sont restés plus ou moins fidèles. Ils ont effectué 15,8 millions de nuitées, soit un léger tassement de 0,1% par rapport à 2010, a annoncé mardi l'Office fédéral de la statistique (OFS). Si la fréquentation des touristes étrangers a diminué de 2,5%, seules les nuitées des visiteurs européens ont baissé, avec un repli de 7,3%.

Parmi les Européens, les Allemands ont nettement réduit leurs séjours en Suisse, les nuitées des visiteurs d'outre-Rhin plongeant de 10% à 609'000. Ils ont été suivis des Britanniques (-8,3%), des Néerlandais (-14%), des Italiens (-6,2%) et des Belges (-8,6%).

Bond des visiteurs chinois

Tous les autres continents ont affiché des croissances, la plus importante revenant à l'Asie (+13%). La Chine, sans Hong Kong, a généré la plus forte progression absolue, avec des nuitées s'envolant de près de moitié (+47%). L'empire du Milieu est suivi de l'Inde (+17%) et de la Corée de Sud (+24%).

Parmi les treize régions touristiques, sept ont présenté des résultats en baisse l'an passé. Les régions de montagne ont souffert des plus forts tassements. Les Grisons ont ainsi subi une contraction de 7,6%, le Valais de 4,4% et l'Oberland bernois de 2,5%.

2,2 nuits

Côté hausse, l'OFS mentionne les régions citadines de Zurich et Genève, lesquelles ont généré les plus fortes croissances, avec des nuitées en progrès de respectivement de 2,6% et 1,3%.

Les 35,5 millions de nuitées ont correspondu à 16,2 millions d'arrivées, 0,2% de plus qu'en 2010. La durée de séjour s'est ainsi établie à 2,2 nuits, comme l'année précédente. Elles s'est fixée à 2 nuits pour les touristes suisses et à 2,3 nuits pour les visiteurs étrangers.

ATS