Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Paris - L'humoriste Stéphane Guillon, auteur d'attaques à répétition à l'antenne contre ses dirigeants et Nicolas Sarkozy, a prononcé sa dernière chronique sur France Inter, a annoncé le PDG de Radio France Jean-Luc Hees. Son collègue Didier Porte va aussi quitter la radio.
Le second humoriste de l'émission matinale de France Inter a irrité sa direction en suggérant dans une chronique à l'ex-Premier ministre Dominique de Villepin de se "lâcher" en insultant le président français de la pire manière.
Prié de dire, dans un entretien au "Monde", si les deux hommes seraient à nouveau à France Inter en septembre, Jean-Luc Hees a répondu: "Non (...) Si l'humour se résume à l'insulte, je ne peux le tolérer pour les autres mais également pour moi."
"L'humour ne doit pas être confisqué par de petits tyrans. Je prends cette décision non pas sur une quelconque pression politique mais en m'appuyant sur des valeurs minimales d'éducation et de service public", affirme M. Hees, qualifiant de "misère intellectuelle" la tranche d'humour de la matinale.
"J'ai entendu ici et là que mon départ serait une décision politique", a dit Stéphane Guillon mercredi matin pour sa dernière chronique. "Si c'est politique, c'est stupide: que je sois ou non sur cette antenne, le président dévisse" dans les sondages.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS