Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La vieille idée de couvrir le tronçon autoroutier de l'A12 entre les jonctions nord et sud de Fribourg refait surface. Des investisseurs privés seraient prêts à cofinancer un tel projet, a indiqué mercredi à la radio SRF le député Jean-Daniel Wicht, directeur de la Fédération fribourgeoise des entrepreneurs.

Si l'autoroute était couverte, quelque 50'000 mètres carrés seraient constructibles et permettraient des projets immobiliers d'une valeur de 200 millions de francs ou plus, selon le député PLR.

Cette idée ne tombe pas par hasard: mercredi, le gouvernement fribourgeois a indiqué qu'il était prêt à accepter une intervention parlementaire sur la reprise du projet de couverture de l'autoroute qui miserait sur un partenariat privé-public.

Si le Grand Conseil suit, l'affaire devra être discutée avec l'Office fédéral des routes (OFROU). Ce dernier s'est déjà prononcé pour une solution privé-public.

Le canton de Fribourg avait estimé les coûts à 41,3 millions de francs selon une étude d'avant-projet datant de 2006. La Confédération aurait pris à sa charge la plus grosse part, le canton et les communes se répartissant une charge de 9,9 millions de francs.

Facture revue à la hausse

Mais l'OFROU a mené sa propre évaluation en 2012 et la facture est passée à 81 millions, la part revenant au canton et aux communes adjacentes bondissant à 42,4 millions. Au vu des nouveaux montants articulés, le projet semblait promis aux oubliettes.

Le projet prévoit une couverture sur 600 mètres de long sur le quartier de Chamblioux où se rencontrent les communes de Granges-Paccot, Fribourg et Givisiez. L'autoroute traverse à cet endroit un quartier d'habitations, qui de toute façon devrait être protégé sous peu du bruit.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS