Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Washington - La population de la Suisse pourrait plus que doubler si la Confédération accueillait tous les immigrés qui veulent s'y installer, indique un sondage publié vendredi. Pas moins de dix millions de personnes souhaiteraient s'établir sur le sol helvétique.
Singapour, la Nouvelle-Zélande, l'Arabie Saoudite, l'Australie, le Canada et le Koweit font aussi rêver. "Si dans le monde, tous les adultes qui désirent immigrer de façon permanente allaient là où ils le désirent, tous ces pays verraient leur population doubler, voire tripler", indique ce sondage, pour lequel 347'000 adultes ont été interrogés dans 148 pays de 2007 à 2010.
Dans le même temps, des pays défavorisés tels la Sierra Leone et Haïti perdraient plus de la moitié de leur population, suivis par le Zimbabwe (-47%), le Nigeria, la Somalie, l'Ethiopie (-46%) ainsi que le Salvador et le Liberia (-45%).
L'enquête a calculé un indice de migration potentiel (PNMI) pour chaque pays, basé sur le solde net entre les habitants qui voudraient partir de ce pays et ceux qui voudraient y entrer.
Ainsi la Suisse verrait 800'000 habitants émigrer s'ils en avaient la chance, mais recevrait dix millions d'immigrants potentiels. Elle verrait ainsi sa population augmenter de 150%.
La population de Singapour augmenterait de 219% si ses frontières étaient entièrement ouvertes, celle de la Nouvelle-Zélande de 184% et celle de l'Arabie Saoudite de 176%. Le Canada attirerait une fois et demi sa population actuelle qui est de 33 millions d'habitants.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS