Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'impensable s'est produit à Melbourne ! Roger Federer a été éliminé en seizième de finale de l'Open d'Australie par Andreas Seppi.

Battu 6-4 7-6 (7/5) 4-6 7-6 (7/5) en 2h57' par un homme qui ne lui avait ravi qu'un seul set en dix rencontres, Roger Federer ne jouera pas une douzième demi-finale consécutive à Melbourne. En délicatesse avec son coup droit, le Bâlois fut très loin d'évoluer à son meilleur niveau. La balle de match illustre parfaitement quel fut le désarroi de l'homme aux dix-sept titres du Grand Chelem. Il laissait filer le passing de Seppi au lieu de poser volée dans l'espoir que la balle était "out". Mais le coup droit du joueur de Bolzano restait dans les limites du court. 47e mondial, le Trentin a bien sûr fêté à 30 ans la plus belle victoire de sa carrière, la deuxième seulement contre un joueur du top-ten.

Roger Federer restait sur une série de vingt-deux victoires de rang contre des Italiens. Il avait concédé sa dernière défaite devant un Transalpin à Rome en 2007 où il s'était incliné devant Filippo Volandri. Ce revers avait précipité le renvoi de Tony Roche, son coach d'alors.

A Melbourne, Andreas Seppi n'a rien volé. Il fut très vite maître de l'échange. Auteur de 31 fautes en coup droit, Federer a cherché son salut au filet après la perte du deuxième set. Pendant une heure, cette tactique fut salutaire. Mais sur la fin du quatrième set, Andreas Seppi a su retrouver les ressources nécessaires pour décrocher le jackpot. Après avoir été à quatre reprises à deux points du match sur le service de Federer à 6-5, il se montrait le plus entreprenant dans le jeu décisif. Un jeu décisif qui a vu Federer commettre sa neuvième double-faute du match à 3/2. Qui l'a vu aussi mener 5/4 avec deux services à suivre...

Cette défaite hypothèque grandement ses chances de ravir la place de no 1 mondial à Novak Djokovic. Elle était à sa portée à Melbourne s'il remportait le titre et si Djokovic s'inclinait demain contre Fernando Verdasco. Il devra désormais patienter des mois avant de rejouer un tournoi qui comporte un tel enjeu.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS