Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - L'incendie de dimanche matin dans un bâtiment historique en vieille ville de Berne était criminel. Le feu a pris au deuxième étage. Alors que des collaborateurs de la police se trouvaient sur place pour enquêter sur les causes du sinistre, l'édifice a une seconde fois été la proie des flammes.
Ces deux personnes ont pu quitter le bâtiment à temps et n'ont pas été blessées, écrit ce mardi la police cantonale bernoise dans un communiqué. Une enquête devra établir si le travail des pompiers est en cause. Pour l'heure, aucune poursuite pénale n'a été ouverte contre les hommes du feu.
L'office des juges d'instruction de la région Berne-Mittelland a ouvert une enquête préliminaire pour incendie criminel. Après deux jours d'investigations, les enquêteurs estiment qu'il s'agit d'un incendie volontaire, écrit la police sans plus de détails, invoquant l'enquête en cours.
Le feu a pris tôt dimanche matin dans un bâtiment qui abrite le restaurant "Räblus" et le "Pery Bar", en plein coeur de la vieille ville. Selon les premières estimations, l'incendie a provoqué des dégâts pour plusieurs centaines de milliers de francs dans ce bâtiment classé de 1735. Il ne semble pas y avoir de lien avec un incendie survenu en 2009 dans le même édifice.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS