Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Madrid - Les pompiers espagnols continuaient de lutter ce mardi matin contre un incendie déclaré dimanche sur l'île d'Ibiza. Le sinistre, qui s'est étendu sous l'effet du vent, a détruit environ 350 hectares de végétation et une trentaine de voitures. Une centaine de personnes ont dû être évacuées.
"Le travail des pompiers est rendu difficile par la chaleur", a expliqué un porte-parole des services d'urgence de l'île. "Nous travaillons pour essayer de contrôler le feu dans la journée", a-t-il ajouté.
Le feu avait démarré dimanche après-midi à Benirras, dans le nord-est de cette île très touristique de l'archipel méditerranéen des Baléares (est de l'Espagne), provoquant l'évacuation dans la soirée d'environ 1'200 personnes qui risquaient d'être bloquées par les flammes sur une plage.
Depuis, alors que le feu menaçait une trentaine d'habitations et un hôtel de la zone, une centaine de personnes ont dû être évacuées, ont indiqué les services de secours.
Au total, "quatre blessés légers" ont été recensés depuis dimanche, essentiellement pour des brûlures et l'inhalation de fumée. Quelque "300 pompiers et 13 appareils aériens" (hélicoptères, Canadairs...) sont actuellement sur la zone.
Selon l'agence espagnole Europa Press, le feu aurait été provoqué par l'explosion accidentelle d'une voiture sur un parking. Mais les services d'urgence n'ont pas confirmé cette information, indiquant qu'"une enquête sera menée pour connaître les causes de l'incendie".

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS