Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Madrid - Le leader indépendantiste basque Arnaldo Otegi estime que le "recours à la violence armée" n'est pas "compatible" avec l'indépendantisme. Dans une interview au journal "El Pais", il appelle le groupe armé ETA à "décréter une trêve permanente".
Actuellement en prison, l'ex-porte-parole de Batasuna -parti considéré comme la vitrine politique de l'ETA- souligne qu'en cas de reprise des attentats par le groupe clandestin, qui observe actuellement un cessez-le-feu aux contours flous, Batasuna "s'opposerait à de tels faits".
"Il n'existe pas d'autre chemin vers l'indépendance que celui qui passe par des voies pacifiques et démocratiques. Nous ne jugeons pas compatible avec la stratégie indépendantiste le recours à la violence armée", estime-t-il dans un long entretien.
Otegi est détenu depuis octobre 2009 pour avoir tenté de reconstituer la direction de Batasuna, parti interdit en Espagne depuis 2003 pour ses liens avec l'ETA. Batasuna avait déjà demandé solennellement, le 25 septembre, à l'ETA "un cessez-le-feu permanent, unilatéral et vérifiable.
Tenu pour responsable de la mort de 829 personnes en plus de 40 ans de violences pour l'indépendance du Pays basque, l'ETA a fait une série d'annonces en septembre allant dans le sens d'un arrêt de la lutte armée.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS