Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'emploi devrait rester constant ces trois prochains mois. Après deux trimestres négatifs, l'indicateur de l'emploi KOF est de nouveau légèrement dans le positif. Il présente désormais une valeur de 1,8 point, après -3,0 points (corrigé) à fin janvier et -5,2 points à fin octobre.

Le niveau de l'indicateur suggère que l'emploi restera constant ou progressera légèrement en Suisse au cours des trois prochains mois, par rapport au même trimestre de 2011, a indiqué lundi le Centre de recherches conjoncturelles (KOF) de l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ). L'amélioration s'explique principalement par la légère embellie des perspectives conjoncturelles des entreprises.

L'appréciation du nombre actuel des salariés dans les entreprises est par contre restée pratiquement inchangée et se maintient dans le négatif, observe le KOF dans son communiqué. Ce dernier note des différences notables entre les secteurs d'activité. Si les perspectives se sont quelque peu améliorées dans toutes les branches par rapport à janvier, l'indicateur reste négatif dans l'industrie, les banques et surtout l'hôtellerie.

Hausse dans les assurances

Cela signifie que des emplois seront encore supprimés dans ces secteurs au cours des mois à venir, précise le KOF. Dans le commerce de gros et de détail, ainsi que dans les bureaux d'étude, en revanche, l'indicateur se maintient pratiquement à zéro, ce qui suggère une stagnation de l'évolution de l'emploi.

Dans le bâtiment, les autres services et en particulier les assurances, le nombre des actifs devrait s'accroître durant les mois à venir. Dans les assurances, l'indicateur atteint même la plus haute valeur enregistrée depuis sa première évaluation en 2001, note le Centre de recherches.

ATS