Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Un nombre croissant d'entreprises envisagent d'augmenter leurs effectifs en Suisse dans les mois à venir (photo symbolique).

KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT

(sda-ats)

Le marché de l'emploi en Suisse connaît sa situation la plus favorable depuis trois ans, à en croire le dernier indicateur du KOF le mesurant. Dans l'industrie, le baromètre est positif pour la première fois depuis mi-2011.

L’indicateur KOF de l’emploi a atteint 2,4 points au 4e trimestre 2017, contre 0,6 point lors des trois mois précédents (au lieu de 2,5 points dans une première estimation). Le Centre de recherches conjoncturelles (KOF) de l'EPFZ a rappelé vendredi que l'indicateur a fait l'objet d'une révision et se fonde désormais avant tout sur des données corrigées des valeurs saisonnières.

L’amélioration au 4e trimestre concerne en particulier les attentes des entreprises en matière d’emploi : un nombre croissant de sociétés envisagent d’augmenter leurs effectifs dans les mois à venir.

La hausse de l’indicateur est stimulée par les secteurs à vocation exportatrice. Dans l’industrie de transformation en particulier, le climat s’est amélioré. Pour la première fois depuis plus de six ans, l’indicateur de l’emploi dans l’industrie est tout juste dans le positif.

Dépréciation du franc favorable

En d’autres termes, le nombre des entreprises industrielles désireuses d’accroître l’emploi est très légèrement supérieur au nombre de celles qui envisagent de le réduire. Hormis la bonne conjoncture dans les pays européens, la dépréciation enregistrée par le franc suisse au cours des derniers mois a sans doute contribué au redressement de l’indicateur dans l’industrie.

Par rapport au début de l’année, les coefficients ont également progressé dans le bâtiment, l’hôtellerie, les banques, le commerce de gros et chez les autres prestataires de services. En revanche, l’indicateur du commerce de détail marque le pas et se maintient dans le négatif.

Le baromètre de l'emploi donne une anticipation sur la situation à venir et est établi à partir des enquêtes conjoncturelles trimestrielles du KOF de l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ) auprès d'entreprises privées. Un chiffre évoluant en zone positive implique que davantage d'entreprises envisagent d'embaucher que de dégraisser.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS