Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'indicateur UBS de la consommation a été soutenu par l'amélioration des prévisions de la branche du commerce de détail (archives).

KEYSTONE/WALTER BIERI

(sda-ats)

L'indicateur UBS de la consommation a progressé à 1,56 point en septembre, contre 1,50 en août, grâce aux prévisions plus favorables dans le commerce de détail. La croissance de la consommation est légèrement supérieure à sa moyenne sur le long terme.

En raison de la faible dynamique de l'emploi au premier semestre et de la reprise de l'inflation, UBS table pour cette année sur une croissance de la consommation autour de 1,3%, a indiqué la grande banque mercredi dans un communiqué.

L'indicateur a bénéficié en septembre de meilleures prévisions pour le commerce de détail. L'évaluation du climat des affaires dans la branche, relevée par l'institut KOF, a été positive pour la première fois depuis janvier 2015.

Affaiblissement du franc

Depuis l'abandon du taux plancher de 1,20 franc pour un euro, les prévisions s'établissaient en moyenne à -9 points. L'affaiblissement du franc par rapport à l'euro ces derniers mois a contribué à améliorer la compétitivité des détaillants suisses, ce qui a conduit à un regain de confiance des commerçants.

Les autres composantes de l'indicateur d'UBS ne signalent du reste aucune tendance claire. Selon les derniers chiffres publiés en août, les nuitées d'hôtel des touristes suisses étaient en hausse de 1% par rapport à l'année précédente. A contrario, les immatriculations de voitures neuves ont reculé de 6% au mois de septembre.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS