Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le plus grand fabricant et exportateur d'or indien Rajesh Exports a annoncé lundi avoir racheté le géant du raffinage de métal, le tessinois Valcambi, basé à Balerna. Le montant de la transaction s'élève à 400 millions de dollars (382 millions de francs) en liquide.

Lundi, le groupe américain Newmont Mining Corporation indiquait parallèlement avoir vendu la part de 60,64% qu'il détenait dans Valcambi pour 119 millions de dollars à Rajesh Exports. Pour sa part, la société indienne a souligné ne pas craindre la récente baisse des prix de l'or au plan mondial à un plus bas depuis cinq ans.

"Cette transaction va augmenter les revenus de Rajesh Exports. Valcambi est rentable, solvable et bien gérée et n'a pas de problèmes de personnel", a indiqué le directeur général de la compagnie indienne Rajesh Mehta, dans des déclarations à la presse.

Valcambi a été fondée en 1961 par un groupe d'investisseurs suisses. La société emploie quelque 165 personnes, pour une capacité de raffinage annuelle de près de 2000 tonnes de métaux précieux.

Remontée des prix

L'Inde comme la Chine sont considérés comme les plus gros acheteurs d'or, mais une faible demande conjuguée à la hausse du dollar ont vu les prix baisser la semaine dernière à leur plus bas depuis février 2010, à 1072,35 dollars l'once.

M. Mehta s'est dit confiant que les prix vont remonter prochainement. Il a insisté sur le fait que l'acquisition de Valcambi, l'un des plus gros raffineurs d'or du monde, donnerait à la société indienne un plus grand poids sur les marchés de l'or.

"Lorsque les gens constateront que le prix a atteint le niveau adéquat, les achats reprendront de plus belle", a encore ajouté M. Mehta.

L'Inde achète quelque 900 tonnes d'or tous les ans, la majeure partie de la population y voyant un placement sûr. Cependant, le gouvernement actuel indien essaye de tempérer l'engouement de la population pour le métal jaune et demande à la population de placer leurs avoirs dans des banques ou dans d'autres actifs financiers.

ATS