Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Des dirigeants de l'industrie spatiale russe sont soupçonnés de détournement. Ils auraient soustrait environ 162 millions d'euros (195 millions de francs) dans l'élaboration du système russe de navigation par satellite Glonass, concurrent du GPS américain.

Après deux ans et demi d'investigations, "l'enquête a permis d'établir des détournements d'une somme d'environ 6,5 milliards de roubles (162 millions d'euros)", a déclaré un responsable de la police de Moscou, Igor Bojkov, cité par les agences russes.

Les dirigeants de la société Systèmes spatiaux russes (RKS) sont soupçonnés d'avoir commis ce méfait, a ajouté le responsable. Il a fait état de soupçons d'abus de pouvoir, un délit passible de dix ans d'emprisonnement.

Détournement contesté

Le président de la Cour des comptes russe, Sergueï Stepachine, a indiqué à l'agence Interfax que ses services avaient fait il y a un an des vérifications au sein de cette société. Ils avaient constaté de "graves violations financières dans l'élaboration du système Glonass".

Interrogé sur cette affaire, le porte-parole de RKS, Alexandre Zoubakhine, a contesté tout détournement. Il a affirmé à l'agence Ria Novosti qu'il s'agissait de "désinformation".

La révélation de ces détournements intervient trois jours après le limogeage par le président russe, Vladimir Poutine, du ministre de la Défense Anatoli Serdioukov. Ce dernier est éclaboussé par une affaire de corruption.

La police russe enquête aussi sur des détournements de fonds publics de l'ordre de 93 millions de roubles (2,3 millions d'euros) dans la préparation du sommet de coopération économique Asie-Pacifique (Apec). Cette réunion s'est tenue en septembre à Vladivostok, dans l'Extrême-Orient russe.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS