Navigation

L'initiative d'Ecopop au menu du scrutin du 30 novembre

Ce contenu a été publié le 02 juillet 2014 - 12:27
(Keystone-ATS)

Le peuple suisse pourra dire s'il veut restreindre encore davantage l'immigration le 30 novembre prochain. Le Conseil fédéral a choisi de mettre en votation ce jour-là l'initiative de l'Association écologie et population (Ecopop). Au menu également, l'initiative sur l'or et celle sur l'abolition des forfaits fiscaux.

Aucune surprise dans le choix des objets soumis au peuple et aux cantons lors du dernier scrutin fédéral de 2014. Dans les trois cas, Conseil fédéral et Parlement recommandent un rejet pur et simple.

L'initiative populaire "Halte à la surpopulation - Oui à la préservation durable des ressources naturelles" veut limiter la croissance annuelle de la population due à l'immigration à 0,2% sur une moyenne de trois ans. Seuls quelque 17'000 étrangers, réfugiés compris, pourraient s'établir de manière permanente en Suisse chaque année.

Ecopop exige en outre que 10% des fonds de l'aide au développement, soit environ 200 millions de francs par an, aillent au contrôle des naissances dans les pays pauvres.

Réserve d'or

L'initiative "Halte aux privilèges fiscaux des millionnaires", déposé par le parti La Gauche avec le soutien du camp rose-vert, réclame la suppression des forfaits fiscaux offerts aux riches étrangers. Affirmant que les privilèges fiscaux pour les personnes sont illicites, le texte stipule que l'imposition d'après la dépense est interdite.

Enfin, la troisième initiative "Sauvez l'or de la Suisse" émane de l'UDC. Elle demande à la Banque nationale suisse (BNS) de stopper les ventes d'or, de ramener dans les deux ans en Suisse tout l'or stocké à l'étranger et de constituer dans un délai de cinq ans des réserves de métal jaune pour au moins 20% de ses actifs.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.