Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La récolte de signatures pour l'initiative visant à plus de transparence dans le financement des partis peut commencer. L'alliance de gauche où figurent également quelques membres du centre-droit a jusqu'au 26 octobre 2017 pour parvenir aux 100'000 paraphes.

Le texte demande aux partis politiques de dévoiler tous les donateurs ayant versé plus de 10'000 francs. Seules les formations représentées à l'Assemblée fédérale afficheraient les cadeaux faits par les personnes morales ou physiques.

Elles devraient publier leurs comptes annuels, en indiquant leur bilan et les bénéfices ou pertes réalisées, exige le comité d'initiative. Les partis ou candidats qui dépensent plus de 100'000 francs pour la campagne précédant une votation populaire ou des élections fédérales présenteraient leur budget total avant la date du scrutin.

Comme aux Etats-Unis

Parmi les motifs ayant incité à lancer cette initiative, la gauche met en exergue le coût de la campagne actuelle pour les élections fédérales du 18 octobre, la plus chère de toutes, avec un montant par personne équivalant à celui calculé aux Etats-Unis.

Ils fustigent le manque de transparence de leurs adversaires bourgeois. De récentes affaires liées au lobbiysme ont montré la nécessité d'agir. Le but avoué est d'établir une pratique plus transparente pour les élections fédérales de 2019.

ATS