Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

L'initiative sur le remboursement du sauvetage de la BCGE a abouti

L'initiative déposée par Ensemble à gauche sur la BCGE a officiellement abouti, mais le Conseil d'Etat doit encore se prononcer sur la validité du texte (archives).

KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI

(sda-ats)

L'initiative d'Ensemble à Gauche sur la BCGE a officiellement abouti. Le Conseil d'Etat genevois a validé mercredi les signatures déposées en décembre 2017 par la gauche de gauche. Le gouvernement devra encore statuer sur la recevabilité du texte.

Ensemble à Gauche réclame le remboursement de l'argent injecté par l'Etat de Genève dans les années 2000 pour le sauvetage de la Banque cantonale de Genève (BCGE), un montant estimé par les initiants à 3,2 milliards de francs, intérêts inclus.

Sur les 9662 signatures annoncées en juin dernier, 8762 ont été contrôlées par les services de l'Etat, précise le gouvernement cantonal dans un communiqué. En tout, 7861 signatures ont été validées, dépassant le seuil de 7840 paraphes nécessaires pour que le texte aboutisse.

Il faudra toutefois encore attendre pour savoir si les Genevois pourront se prononcer sur l'initiative constitutionnelle cantonale dans les urnes. Le Conseil d'Etat devra encore se prononcer sur la validité du texte, contestée par la banque.

Vers une invalidation?

Une invalidation ne serait pas une première dans le canton. Cette année, le Conseil d'Etat a invalidé entièrement ou partiellement au moins quatre textes, à savoir l'initiative sur l'expérimentation animale, celle destinée à sauver la salle de cinéma Plaza, une autre portant sur la création d'une caisse maladie et accidents publique et le texte dit "Zéro Pub".

Dans un communiqué distinct, la BCGE renouvelle son opposition à cette initiative jugée "inconstitutionnelle et inexécutable".

"Se devant d'assurer la défense de ses intérêts, de ceux de ses actionnaires, de ses clients et de ses collaborateurs, la banque a établi une position solide et documentée devant conduire à l'invalidation de cette initiative", explique la banque.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.