Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

L'institut Ludwig intégré dans l'Université de Lausanne

Lausanne - La branche lausannoise du Ludwig Institute for Cancer Research (LICR) intègrera l'Université de Lausanne (UNIL) dès le 1er janvier 2011. Un accord de collaboration "historique" auquel le CHUV est associé a été signé mercredi. Une quarantaine de chercheurs rejoindront les rangs de l'Alma mater.
L'accord intensifiera les liens entre l'institut, qui dispose d'un réseau mondial, et l'UNIL. Il permettra d'assurer aux chercheurs des conditions plus durables et plus stables, s'est réjoui mercredi le recteur de l'UNIL Dominique Arlettaz.
Basé à New York, le Ludwig Center for Cancer Research (LICR) est présent dans dix centres, installés dans sept pays. Acteur majeur à l'échelle mondiale dans le domaine de l'immunologie et de l'immunothérapie, il est installé à Lausanne depuis 1973, où les scientifiques concentrent leur recherche sur l'étude des mélanomes, a rappelé John D. Notter, président du conseil.
Le LICR, qui a revu récemment son organisation, a décidé de recentrer ses activités à Lausanne. La capitale vaudoise offre un contexte unique pour la recherche de pointe sur le cancer grâce à l'UNIL, au Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV) et à l'EPFL, qu'il s'agisse de diagnostic, de traitement ou de prise en charge des patients, a déclaré Hugh Robson MacDonald, directeur de sa "filiale" lausannoise.
"Le canton de Vaud fait tout pour mettre en valeur les sciences de la vie. Il est réjouissant qu'il soit identifié comme l'un des lieux où se trouvent les meilleurs chercheurs du monde", a relevé la conseillère d'Etat Anne-Catherine Lyon, cheffe du Département cantonal de la formation.
Le LICR financera très largement la nouvelle entité, baptisée Centre Ludwig de l'Université de Lausanne pour la recherche contre le cancer, a poursuivi Dominique Arlettaz. Sur un budget annuel de six millions, il en versera trois. L'UNIL donnera un million, en sus des infrastructures qui seront installés à Epalinges et au CHUV. Ces moyens seront complétés par environ deux millions de fonds externes.
Le nouveau centre collaborera très étroitement avec les chercheurs de l'EPFL et le CHUV.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.