Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'homme, qui avait réussi à s'introduire au sein de la Maison-Blanche en septembre, a plaidé coupable vendredi à Washington d'intrusion au sein d'un édifice protégé en portant une arme dangereuse, selon le document judiciaire. Il encourt entre 12 et 18 mois de prison.

Dans la soirée du 19 septembre 2014, l'ancien militaire de 43 ans muni d'un couteau pliable dans sa poche, avait grimpé par-dessus la grille nord de la Maison-Blanche puis avait parcouru plus de 60 mètres sur la pelouse avant de réussir à entrer par la porte principale au rez-de-chaussée de la résidence du président. Il avait traversé plusieurs salles avant d'être finalement maîtrisé et arrêté.

Il a plaidé coupable vendredi devant une juge fédérale d'"intrusion illégale dans un édifice protégé tout en portant une arme meurtrière ou dangereuse" ainsi que d'"agression" d'agents du Secret Service chargés de la surveillance de la Maison-Blanche.

Il encourt entre 12 et 18 mois de prison et entre 3000 et 30'000 dollars d'amende. Sa peine sera annoncée le 8 juin, a annoncé la juge sur le site Internet du tribunal. L'accusé reste en détention dans l'attente de connaître sa peine.

Le président et sa famille venaient de quitter la Maison-Blanche lorsque l'ancien militaire s'y est introduit. Mais une polémique avait éclaté sur les failles des procédures de protection du président américain, provoquant l'ouverture d'une enquête et la démission de la directrice du Secret Service.

Le mois dernier, le président Barack Obama a nommé Joseph Clancy pour remplacer la directrice démissionnaire à la tête du Secret Service.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS