Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'Italie, où le bilan des intempéries s'élève à 43 morts, se prépare à une nouvelle vague de froid intense et de neige. L'armée continue de désencombrer des villages du sud du pays bloqués sous trois mètres de neige.

Les météorologues italiens prévoient des rafales de vent glacial de type blizzard dès jeudi soir dans le nord et le retour de la neige entre vendredi soir et samedi sur Rome, ville habituée à des hivers très doux.

Le week-end dernier, la capitale avait déjà dû affronter les plus intenses chutes de neige depuis 27 ans avec jusqu'à 30 centimètres dans certains endroits et des scènes très inhabituelles de Romains en après-skis ou dévalant les pentes de certains parcs en snowboards. Le bilan de la vague de froid qui touche l'Italie depuis le 1er février est de 43 morts dont trois mercredi.

Des centaines de soldats ont été déployés dans la région montagneuse de Basilicate, dans le sud-ouest du pays, notamment pour se frayer un passage vers les habitants de Melfi. Le village est complètement enseveli sous plusieurs mètres de neige.

Turquie

En Turquie, une nouvelle vague de froid s'est abattue jeudi sur une grande partie du pays. La neige a provoqué des perturbations dans les transports aériens et routiers, a rapporté l'agence de presse Anatolie.

Plus de 2000 routes de campagne étaient fermées en raison d'abondantes chutes de neige dans le centre, l'est et le nord-est du pays, provoquant aussi la fermeture des écoles dans plusieurs provinces de ces régions, a précisé l'agence. Le mercure a affiché dans la nuit -22 degrés à Igdir, une province orientale située à la frontière avec l'Arménie.

ATS