Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La police a élucidé l'énigme du paquet suspect découvert fin novembre à la gare de Berne qu'elle avait finalement fait exploser. L'objet avait été fixé à un escalier par un étudiant qui le considérait comme une oeuvre artistique.

L'enquête a permis d'établir que cet objet avait été endommagé et qu'il pouvait dès lors être visuellement confondu avec un explosif, a indiqué vendredi le Ministère public Berne-Mittelland. Cette oeuvre d'un étudiant avait été fixée à la rampe d'un escalier avec du ruban adhésif noir.

Une passante avait remarqué cet objet et l'avait alors signalé à la police. Le créateur de cette oeuvre échappera à toute poursuite judiciaire. Son acte ne peut pas être considéré comme un délit. La police cantonale bernoise recommande de faire preuve de la plus grande retenue avec de telle action après les attentats de Paris.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS