Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - Les caisses maladie ne publieront pas cette année leurs primes provisoires pour l'année 2011. L'Office fédéral de la santé publique (OFSP) le leur a interdit tant qu'il n'aura pas approuvé les primes définitives. Une situation qui fâche le comparateur en ligne comparis.ch.
Dans un communiqué publié jeudi, comparis.ch estime que l'OFSP cherche "en fait à éviter une publication hâtive des hausses de primes ainsi que les débats publics qui s'en suivent". Un argument contesté par Thierry Vauthey, chef suppléant de la division surveillance de l'assurance à l'OFSP.
Le débat se fait indépendamment des annonces de hausses de primes, a-t-il déclaré à l'ATS. Et d'expliquer que la directive, transmise en juin aux assureurs par le biais d'une circulaire, doit permettre d'une part d'éviter que des assurés changent de caisses sur la base de primes qui s'avèreront au final fausses et, d'autre part, de mettre toutes les caisses sur un pied d'égalité.
Pour comparis.ch, les assurés qui souhaitent disposer d'une assurance complémentaire dans la même caisse que leur assurance de base ont au contraire besoin de se faire une idée à l'avance de leurs futures primes. Le délai de résiliation pour les complémentaires est en effet fixé à fin septembre, soit à peu près au moment où les primes définitives sont annoncées.
Selon Thierry Vauthey, seul Helsana ne s'est pas tenu à la nouvelle directive. Des discussions sont en cours avec le directeur général du groupe afin que les chiffres de ses caisses soient retirées du site comparis.ch, a-t-il précisé.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS