Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - L'Office fédéral de la santé publique (OFSP) abandonne pour le moment l'introduction d'un label unique devant permettre au consommateur de repérer les aliments sains. Le projet ne rencontre pas le soutien nécessaire auprès des acteurs de la branche.
Actuellement, l'étiquette d'une denrée alimentaire doit obligatoirement contenir une description du produit, sa composition, sa date de péremption, indiquer d'éventuels ingrédients allergènes et mentionner le pays de production. La présence d'organismes génétiquement modifiés et le traitement du produit avec des rayons ionisants doit aussi être signalée.
Le plan de l'OFSP prévoyait une introduction facultative du nouveau label "santé". Son efficacité aurait donc reposé sur l'engagement des producteurs, des commerçants et du secteur de la gastronomie.
InimaginableOr ces derniers ne sont pas prêts à jouer le jeu. Selon une étude de la Société suisse de nutrition (SSN) présentée lundi à la presse à Berne, environ trois quarts d'entre eux se sont montrés réticents et ont indiqué "ne pas pouvoir imaginer mettre une telle procédure en place".
Deux tiers des organisations actives dans le domaine de la santé et de la prévention sont en revanche favorables à un tel changement.
Une enquête menée en parallèle par la SSN auprès des consommateurs est arrivée à un résultat à peine plus encourageant. L'organisation a testé la compréhensibilité et l'utilité de trois variantes de nouveaux étiquetages, dont le label à l'examen.
Le label a ses limitesSi elle est arrivée à la conclusion que des indications supplémentaires aident les acheteurs à faire le bon choix, elle en a aussi dévoilé les limites. "Aucun des étiquetages testés n'aide véritablement les consommateurs à toujours bien distinguer le produit le plus sain", note la SSN.
L'OFSP ne compte cependant pas en rester là. Elle a confié à la SSN la tâche d'examiner comment l'information aux consommateurs peut être améliorée sans le recours à un label. L'OFSP formulera de nouvelles propositions sur la base de ces résultats.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS