Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le directeur général de l'OMS Tedros Adhanom Ghebreyesus a fait de la couverture santé pour tous sa priorité pour l'organisation (archives).

KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI

(sda-ats)

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) aura 70 ans samedi. Elle va lancer une année d'action durant laquelle elle demande aux dirigeants mondiaux de s'engager concrètement pour une couverture santé pour tous d'ici 2030, a-t-elle dit jeudi à Genève.

Cette question est la priorité du directeur général Tedros Adhanom Ghebreyesus. Au moins la moitié de la population mondiale n'a pas accès aux soins minimaux dont elle a besoin.

Environ 100 millions de personnes se trouvent dans une situation d'extrême pauvreté parce qu'elles doivent financer les prestations de santé. Alors même que les dépenses du secteur de la santé avancent plus rapidement que celles de l'économie mondiale. Cette branche constitue près de 10% du PIB mondial. Dans les pays à hauts revenus, les gouvernements financent 70% des coûts de la santé, en augmentation.

Ces dernières années, l'OMS a été confrontée à des controverses sur sa réaction aux urgences sanitaires. Les Etats ont adopté une réforme pour rendre plus opérationnelle l'organisation présente au total dans plus de 150 bureaux.

Millions de dollars

Dans ce cadre, M. Tedros a récemment appelé à des armées sanitaires de réserve qui pourraient être activées rapidement. Il souhaite l'accord d'au moins 50 pays qui mettraient chacun des milliers de personnes à disposition et attend des membres un engagement d'ici l'Assemblée mondiale de la santé en mai prochain.

Par ailleurs, en 2017, l'OMS a dépensé plus de 20 millions de dollars dans plus de 20 pays avec son fonds d'urgence. Elle demande 100 millions de dollars pour 2018 et 2019. Ce mécanisme permet de débloquer des centaines de milliers de dollars en 24 heures en cas de crise sanitaire.

L'organisation répond actuellement à des épidémies ou des situations humanitaires dans 40 pays. Des Etats ont promis lors d'une conférence de donateurs récente à Genève 15,3 millions de dollars supplémentaires par rapport aux enveloppes déjà obtenues. Le financement atteint la moitié du montant souhaité pour 2018 par l'OMS.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS