Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le directeur des situations d'urgence à l'OMS Peter Salama a annoncé que les efforts face à Ebola allaient porter dans les prochaines semaines sur deux régions (archives).

KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI

(sda-ats)

L'OMS va cibler dans les prochaines semaines sa réponse à Ebola en RDC dans les régions rurales d'Iboko et Itipo "avant de pouvoir affirmer que le sommet de l'épidémie a été atteint". L'agence onusienne dit que l'effet du vaccin expérimental a sans doute été positif.

"Il y a beaucoup de travail très dur avant que nous puissions dire que nous avons atteint le pic de l'épidémie", a dit vendredi à Genève le directeur des situations d'urgence Peter Salama, de retour de deux jours en République démocratique du Congo (RDC). L'Organisation mondiale de la santé (OMS) est "prudemment optimiste" après un mois d'Ebola.

Depuis trois semaines, aucun nouveau cas confirmé n'a été observé à Bikoro, épicentre de l'épidémie, et dans la ville de Mbandaka. La quasi-totalité des contacts des personnes affectées ont été immunisées et peuvent désormais être considérées comme "protégées".

De quoi affirmer aussi que le vaccin expérimental a très probablement contribué à éviter une extension de l'épidémie. Les efforts vont désormais se porter davantage sur les zones reculées. Plus de 80 spécialistes oeuvrent notamment à Itipo.

Des régions où le dispositif est organisé dans "des conditions difficiles" et où un cas a encore été confirmé samedi dernier. L'OMS estime toujours la menace d'extension très élevée en RDC, élevée dans les pays voisins et peu élevée au niveau international. Le directeur général de l'organisation Tedros Adhanom Ghebreyesus doit se rendre dimanche en RDC puis lundi en République centrafricaine.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS