Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

L'ONU a ouvert une seconde route à Oman pour aider le Yémen

Les violences à Hodeïdah et dans le reste du Yémen pourraient menacer la situation alimentaire de millions de personnes (archives).

KEYSTONE/EPA/NAJEEB ALMAHBOOBI

(sda-ats)

L'ONU a ouvert une seconde route par Oman pour apporter de la nourriture aux plus de 8 millions de personnes au bord de la famine au Yémen. Depuis juin, près de 580'000 ont été déplacées par les violences à Hodeïdah, a-t-elle dit mardi à Genève.

Si la situation se poursuit, près de 12 millions de personnes pourraient être menacées par une malnutrition grave, a dit devant la presse un porte-parole du Programme alimentaire mondial (PAM). Au Yémen, le prix de la nourriture a augmenté d'un tiers en un an.

Au total, plus de 18 millions de personnes, soit deux tiers de la population, sont confrontées à des difficultés alimentaires. Le PAM peut continuer à distribuer de la nourriture à 6,4 millions de personnes pour deux mois et demi. Il a notamment assisté les quelques 225'000 civils qui restaient toujours en septembre à Hodeïdah.

Mais plus de 51'000 tonnes de denrées sont elles toujours bloquées en raison des violences près d'entrepôts où celles-ci sont stockées. Au total selon l'ONU, le conflit au Yémen a fait en plus de 3 ans au moins 10'000 victimes.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.