Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

New York - L'ONU a exprimé son indignation après l'attaque d'un convoi de la force conjointe ONU-Union africaine au Darfour (MINUAD). Deux soldats égyptiens ont été tués et trois autres blessés.
Le représentant spécial de l'ONU au Darfour et chef de la MINUAD, Ibrahim Gambari, a condamné cette "lâche attaque" contre les soldats de la paix qui sont tombés dans une embuscade tendue par des éléments armés non identifiés au Darfour-Sud. Il a souligné que ces soldats sont au Darfour pour aider à rétablir la paix et la stabilité.
Le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, est "tout aussi indigné" par cette attaque, a déclaré son porte-parole.
Le Darfour, région de l'ouest du Soudan, est le théâtre depuis 2003 d'une guerre civile complexe à l'origine de 300'000 morts selon les estimations de l'ONU - 10'000 d'après Khartoum - et 2,7 millions de déplacés.
La MINUAD y est déployée depuis le premier janvier 2008 et est appelée à devenir la plus importante mission de paix au monde. Cette nouvelle attaque porte à 24 le nombre de Casques bleus morts de façon violente depuis le déploiement de la mission.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS