Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Alors que les combats à Damas et Alep continuent, le HCR a tiré la sonnette d'alarme mardi sur l'exode des Syriens à l'approche de l'hiver. L'ONG suisse Medair a annoncé un programme d'aide de quatre millions de francs pour aider ces exilés au Liban.

Les distributions vont commencer en faveur de 300 familles qui vivent sous tente dans la partie sud de la vallée de la Bekaa, a précisé le responsable des réponses d'urgence de Medair Manuel Jagourd.

Une aide va aussi être fournie à environ mille autres familles qui vivent dans des conditions très précaires. En outre, Medair va assister quelque 300 familles syriennes qui ont trouvé refuge dans des communautés libanaises.

De son côté, le Haut Commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR) a enregistré désormais 311'500 Syriens en Jordanie, Turquie, Irak et au Liban, soit 15'000 de plus en une semaine et trois fois plus qu'il y a trois mois, a précisé le porte-parole Adrian Edwards.

Le HCR prévoit que 700'000 Syriens auront trouvé refuge à l'étranger d'ici la fin de l'année. Les agences de l'ONU et leurs partenaires ont lancé la semaine dernière à Genève un appel de 490 millions de dollars pour les aider à passer l'hiver.

Al-Assad serait à Alep

A la frontière turque, des tirs d'Ankara ont fait un mort et deux blessés parmi des combattants kurdes syriens proches du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH).

Par ailleurs, un journal libanais considéré favorable au régime a rapporté mardi que Bachar al-Assad se trouvait à Alep pour se rendre compte par lui-même de la lutte menée par les forces gouvernementales contre les insurgés.

Le médiateur international Lakhdar Brahimi va retourner dans la région cette semaine pour s'efforcer d'obtenir un arrêt des bombardements par Damas et une réduction des violences de la part des insurgés, a indiqué le vice-secrétaire général de l'ONU Jan Eliasson.

Dans la province de Damas, l'armée syrienne a bombardé dès l'aube plusieurs localités faisant au moins une centaine de morts, selon l'OSDH.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS