Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les défenseurs de l'environnement sont de plus en plus nombreux à être assassinés et l'ONU appelle les Etats et les entreprises à honorer davantage leurs droits (archives).

KEYSTONE/AP/MARK SCHIEFELBEIN

(sda-ats)

Près de quatre défenseurs de l'environnement ont été tués dans le monde chaque semaine en 2017, selon des données de janvier. L'ONU a lancé mardi à Genève une initiative pour demander aux gouvernements et aux entreprises d'honorer les droits environnementaux.

Ce dispositif doit aussi permettre aux populations de "mieux comprendre leurs droits et comment les défendre". Les droits à un environnement sain sont garantis dans plus de 100 Constitutions dans le monde.

ONU Environnement demande au secteur privé de les soutenir plus activement. Les défenseurs de l'environnement devraient être considérés "comme des héros", a affirmé le chef de l'agence onusienne Erik Solheim.

Mais "ils sont trop nombreux à payer un lourd tribut avec leur sécurité" qui aboutit parfois à des assassinats, dit-il. M. Solheim appelle à défendre ces droits fondamentaux. La plupart des personnes tuées, en augmentation, sont des membres des communautés locales. L'ONU cible aussi les lois contre les ONG qui ont été votées dans plusieurs pays.

"Les violations des droits environnementaux ont un impact profond sur une large diversité de droits de l'homme", a relevé le Haut commissaire aux droits de l'homme Zeid Raad al-Hussein. Dont le droit à l'alimentation, à l'eau, à la santé ou encore les droits civils, culturels et politiques.

M. Zeid cible notamment les conséquences de l'industrie d'extraction et du changement climatique. Il souhaite que cette initiative contribue à encourager les Etats et les entreprises à se conformer à leurs obligations.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS