Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Paris - L'opacité sur les marchés financiers a atteint "un seuil inquiétant". Les risques de défaillance généralisée du système s'accroissent, a averti Dominique Cerutti, directeur général adjoint de l'opérateur boursier NYSE Euronext, dans un entretien aux "Echos".
"Rien ne justifie une telle opacité, qui n'est légitime que dans quelques cas particuliers", a-t-il déclaré. Selon lui, ce manque de transparence, ainsi que la multiplication des plate-formes alternatives, "accroît très significativement le risque systémique, puisque pratiquement aucune transaction réalisée de gré à gré n'est compensée".
La protection des investisseurs est également amoindrie, a précisé M. Cerutti, car les opérations "s'effectuent hors du contrôle des régulateurs".
Fin mars, le patron européen de Nyse Euronext s'était déjà inquiété de la situation opaque sur les marchés financiers. Cette dernière résulte notamment de la fin du monopole des opérateurs boursiers historiques, avec la création d'une foison de plate-formes alternatives de négociation, selon lui.
La solution, selon lui, serait de restreindre le nombre d'échanges effectués hors des plateformes transparentes.
Mise en place fin 2007, la directive européenne MIF (marchés d'instruments financiers) a permis l'essor de plateformes d'échanges alternatives, comme Chi-X et Bats, qui sont devenues en peu de temps d'importantes concurrentes des Bourses traditionnelles.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS