Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Premier "selfie" pour Alexeï Navalny depuis son bureau peu après avoir été libéré dimanche

KEYSTONE/AP Navalny Campaign/EVGENY FELDMAN

(sda-ats)

Le principal opposant russe, Alexeï Navalny, a annoncé dimanche avoir été libéré du centre de détention moscovite où il a passé vingt jours. La justice russe lui reproche d'avoir organisé des manifestations non autorisées contre le président Vladimir Poutine.

"Salut ! Je suis sorti" de prison, a confirmé le principal intéressé sur Instagram, avec une photo le montrant dans une rue de Moscou.

L'opposant, âgé de 41 ans, entend "se consacrer au travail" mais sans préciser la nature de celui-ci. Il doit se rendre dans la soirée à Astrakhan, à plus de 1000 km de Moscou, pour une manifestation autorisée par les autorités locales.

La police avait organisé sa remise en liberté de manière à éviter la foule de journalistes qui attendaient devant le centre de détention à Moscou. M. Navalny, qui a annoncé son intention d'être candidat à l'élection présidentielle de mars prochain, a indiqué en plaisantant dans son message posté sur Instagram qu'il avait lu 20 livres en prison, appris des mots de kirghize et but 80 litres de thé.

Peu avant sa libération, ses partisans avaient suspendu à un pont proche du Kremlin à Moscou une banderole proclamant: "il est temps de se débarrasser de Poutine, il est temps d'élire Navalny".

Trois fois en prison cette année

En campagne pour défier Poutine au printemps prochain, Alexeï Navalny a été arrêté fin septembre par la police. Il s'apprêtait alors à se rendre à une manifestation, pourtant autorisée par les autorités, à Nijni Novgorod, à 400 km à l'est de Moscou.

Il a purgé en 2017 des peines de prison de respectivement 15, 25 et 20 jours pour avoir organisé des manifestations non autorisées.

Son avenir politique reste toutefois flou: la commission électorale centrale l'a jugé en juin dernier inapte à se présenter contre Vladimir Poutine en raison d'une condamnation de justice pour détournement de fonds datant de février dernier.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS