Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'ancien vice-premier ministre malaisien Anwar Ibrahim, accusé de sodomie dans un pays où l'homosexualité est passible de 20 ans de prison, a été jugé non coupable lundi par la Haute Cour. Il s'est immédiatement engagé à remporter les prochaines élections.

Ce verdict, très attendu par la Malaisie en raison de son impact sur la vie politique du pays, met un terme à un procès retentissant entamé en février 2010.

"Merci mon Dieu, justice est faite", a déclaré Anwar Ibrahim, 64 ans, à l'énoncé du verdict qui met un terme à un procès organisé, selon l'opposition, pour l'empêcher de nuire au pouvoir en place.

Dans un message sur son compte Twitter, alimenté peu après l'annonce, Anwar a déclaré: "Lors des prochaines élections, (la) voix du peuple sera entendue et ce gouvernement corrompu quittera son piédestal du pouvoir".

ATS