Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les partisans de l'opposition kényane s'opposent à la tenue de la nouvelle élection présidentielle.

KEYSTONE/EPA/DAI KUROKAWA

(sda-ats)

L'opposant kényan Raila Odinga a appelé mercredi ses partisans à boycotter l'élection présidentielle de jeudi. Ce scrutin a été maintenu en dépit des violences et des controverses politiques qui ont émaillé la campagne.

"S'il n'y a pas de justice pour le peuple, qu'il n'y ait pas de paix pour le gouvernement", a lancé M. Odinga à ses partisans, réunis à Nairobi peu après l'annonce du maintien du scrutin.

Le vote est une répétition de l'élection du 8 août, remportée par le président Uhuru Kenyatta, mais dont les résultats ont été invalidés par la Cour suprême.

L'opposant, qui a décidé de retirer sa candidature pour protester contre l'absence de changements au sein de la Commission électorale, a annoncé que son alliance politique se transformerait en mouvement de résistance. Il a réclamé qu'un nouveau scrutin se tienne dans les 90 jours.

Mercredi matin, la Cour suprême du Kenya s'était déclarée incapable, faute de quorum parmi ses juges, de prendre une décision sur un éventuel report du scrutin.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS