Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Alexeï Navalny a déjà été condamné en mai à trente jours de prison pour avoir organisé un mouvement de protestation nationale contre Vladimir Poutine (archives).

KEYSTONE/EPA/YURI KOCHETKOV

(sda-ats)

Un tribunal russe a condamné lundi l'opposant Alexeï Navalny à 30 jours de prison pour avoir enfreint la loi sur les rassemblements publics. Le principal opposant au Kremlin avait participé à une manifestation non autorisée en janvier.

Alexeï Navalny a été interpellé samedi devant son domicile et conduit dans un commissariat de la capitale en raison de sa participation à ce rassemblement organisé le 28 janvier pour appeler au boycott de l'élection présidentielle du 18 mars.

Vladimir Poutine a été reconduit pour un mandat de six ans lors de ce scrutin auquel Alexeï Navalny avait été empêché de se présenter. L'opposant, âgé de 42 ans, a déjà été condamné au mois de mai à trente jours de prison pour avoir organisé un mouvement de protestation nationale contre le chef du Kremlin.

Cette nouvelle condamnation va l'empêcher de participer aux manifestations qu'il a planifiées le 9 septembre pour protester contre le relèvement de l'âge de la retraite annoncé par le gouvernement en juin.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS