Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'opposition russe a commencé samedi à élire via internet ses nouveaux dirigeants. Le site a été bloqué pendant plus de huit heures par un piratage informatique, conduisant les organisateurs à prolonger le vote jusqu'à lundi.

"Nous avons pris la décision de prolonger le vote de 24 heures, jusqu'à 20h00 lundi 22 octobre (18h00 suisses). Et s'il le faut, nous prolongerons encore", a déclaré le chef du comité électoral central, Léonid Volkov, sur son blog.

Le site cvk2012.org, dédié au vote, a été victime d'une attaque Ddos, attaque par déni de service qui consiste à submerger les serveurs de demandes pour en bloquer le fonctionnement, selon les organisateurs.

Les cyberattaques contre des sites critiques du Kremlin et des blogs d'opposants sont fréquentes en Russie, en particulier au moment des manifestations ou rassemblements de l'opposition à Vladimir Poutine.

Plus de 200 candidats

Confrontées à des difficultés pour voter ou ne possédant pas d'ordinateur, des centaines de personnes se sont rendues dans un parc du centre de Moscou, où des responsables les aidaient à voter avec des ordinateurs portables sous des tentes blanches faisant office de bureau de vote, a constaté un journaliste de l'AFP.

Plus de 200 candidats soutenant le mouvement de contestation anti-Poutine - parmi lesquels des figures de l'opposition tels que l'ex-champion du monde d'échecs Gary Kasparov et le blogueur pourfendeur de la corruption Alexeï Navalny - espèrent ainsi entrer au Comité de coordination qui sera composé de 45 membres.

Quelque 166'000 personnes sont enregistrées sur l'internet pour ce vote national. Le scrutin semble avoir suscité peu d'enthousiasme.

Par comparaison, près de 72 millions d'électeurs ont voté à la présidentielle de mars à l'issue de laquelle Vladimir Poutine est revenu au pouvoir.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS