Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

L'opposition australienne demande la démission du Premier ministre

Le leader travailliste Bill Shorten (au centre).

KEYSTONE/EPA AAP/DAN HIMBRECHTS

(sda-ats)

Le chef de l'opposition travailliste australienne a demandé lundi au Premier ministre Malcolm Turnbull de démissionner. Il l'a qualifié de "David Cameron de l'hémisphère sud" pour ne pas avoir réussi à remporter un franc succès aux législatives de samedi.

"C'est une farce. M. Turnbull ne sait clairement pas ce qu'il fait", a déclaré à la presse le leader travailliste Bill Shorten, dont le parti a progressé à la chambre basse sans remporter pour l'instant cette majorité absolue. "Il a conduit ce pays aux élections en invoquant la stabilité, il a provoqué l'instabilité".

"Il s'est lui-même 'brexité'. Ce type, c'est comme le David Cameron de l'hémisphère sud. Il dirige un parti divisé, il a organisé des élections et il obtient un résultat moins bon, et instable", a-t-il martelé.

Pari perdu

Le Premier ministre conservateur sortant, qui voulait renforcer son assise face à l'opposition travailliste en convoquant des élections anticipées, a perdu son pari. Sa coalition n'a pour l'instant pas remporté la majorité absolue des voix à la chambre basse du Parlement qui lui permettrait de former un gouvernement.

En convoquant ces élections pour augmenter l'influence de sa coalition au Sénat, M. Turnbull voulait aussi légitimer le putsch interne à son Parti libéral qui lui avait permis d'évincer en septembre Tony Abbott.

Les résultats complets du vote ne sont pas encore connus et ne devraient pas l'être avant plusieurs jours. Selon l'Australian Broadcasting Corporation, la coalition conservatrice a obtenu 68 siège, l'opposition 67 sièges - la majorité absolue est à 76 -, les Verts un siège tandis que quatre sont allés à des indépendants. D'autres projections donnent le Labour en tête avec 71 sièges, contre 67 à la coalition de droite.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.