Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Londres - Le prix de l'or a fortement grimpé mardi, franchissant pour la toute première fois la barre des 1310 dollars et enregistrant un nouveau niveau historique, à la faveur d'un net accès de faiblesse de la monnaie américaine.
Le métal jaune est monté vers 19h00 à 1310,20 dollars l'once, dépassant ainsi les 1300,15 dollars atteints la veille. Comme vendredi, le prix de l'or a bénéficié d'un accès de faiblesse du dollar, qui s'est nettement replié mardi après des indicateurs américains médiocres.
Or, une dépréciation de la monnaie américaine rend bien plus attractifs les achats de métaux précieux, libellés en dollars, pour les investisseurs munis d'autres devises. Dans le sillage de l'or, l'argent a lui aussi connu une soudaine envolée, qui l'a fait monter jusqu'à 21,74 dollars l'once vers 19h00, un niveau sans précédent depuis septembre 1980.
"Vu les gains récents de l'or et de l'argent (...), il faut s'attendre à une période de consolidation durant laquelle une partie de la fièvre d'achats s'atténuera", tempérait James Moore, analyste de The Bullion Desk.
Face aux incertitudes quant à la solidité de la reprise économique, notamment aux Etats-Unis, et à la volatilité des marchés d'actions et d'obligations, l'or joue plus que jamais son rôle de valeur refuge pour les investisseurs désireux de diversifier leurs actifs.
Le métal jaune bénéficie par ailleurs d'une recrudescence des achats d'or de certaines banques centrales, notamment dans les pays émergents, tandis que les banques centrales des pays développés limitent sérieusement leur cessions de métal jaune.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS