Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le nombre d'exposants à Baselworld, qu'organise MCH, sera réduit de moitié en 2018 (archives).

KEYSTONE/GEORGIOS KEFALAS

(sda-ats)

La réduction de la voilure à Baselworld a fortement pesé sur l'exercice 2017 de MCH. La société bâloise active dans les foires et expositions confirme la perte de 110 millions de francs anticipée en février. En 2016, un bénéfice net de 34,3 millions avait été réalisé.

Du côté du chiffre d'affaires, le tableau est drastiquement opposé: les recettes d'exploitation ont crû de 12%, à 493,3 millions de francs, a communiqué mardi MCH. Aussi bien ce montant que celui de la perte sont conformes à ceux publiés le 16 février dans un avertissement sur résultat.

Pour mémoire, le nombre d'exposants à Baselworld sera réduit de moitié en 2018. Les corrections de valeur sur les halles d'exposition ont entraîné des amortissements exceptionnels de l'ordre de 102,3 millions de francs. Il faut y ajouter des provisions à hauteur de 17,7 millions pour des optimisations structurelles et organisationnelles.

Avant ces mesures exceptionnelles, le bénéfice consolidé ressort à 10 millions de francs. A noter que le conseil d'administration de MCH proposera à l'assemblée générale du 4 mai prochain de renoncer au versement d'un dividende.

Exercice 2018 difficile

L'exercice annuel en cours devrait lui aussi s'avérer difficile, avertissent les responsables de la société. L'activité foires et événements nationale devrait connaître un nouveau recul et des dépenses de développement supplémentaires sont attendues.

"Tout cela ne pourra pas encore être compensé par les mesures exceptionnelles prises en 2017 ni les initiatives de croissance organique et par acquisitions de 2017 et 2018", peut-on lire dans le communiqué. Pour l'ensemble de l'exercice, les dirigeants tablent sur un résultat découlant de l'activité ordinaire compris entre 1 et 10 millions de francs.

Optimisations structurelles

MCH souhaite poursuivre sur sa lancée en matière de diversification, d'internationalisation et de digitalisation. La division "Live marketing solutions" devrait être renforcée cette année. Les compétences et l'offre seront développées afin de pouvoir proposer des solutions globales aux clients.

Dans ce contexte, l'entreprise bâloise prévoit de procéder à des "optimisations structurelles et opérationnelles". Il est notamment prévu de simplifier la structure des sociétés établies en Suisse, d'adapter l'architecture des marques et de procéder à un regroupement géographique des diverses unités.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS