Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Confrontée à de sérieux problèmes financiers, la Fédération suisse des aveugles et des malvoyants renonce pour l'instant à fermer ses cinq centres de formation et de rencontre pour assainir sa situation (photo symbolique).

KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI

(sda-ats)

En proie à de sérieux problèmes financiers, la Fédération suisse des aveugles et des malvoyants (FSA) doit prendre des mesures d'assainissement. Elle renonce toutefois pour l'instant à fermer ses cinq centres de formation et de rencontre (CFR), très prisés.

Depuis quelques années, la fédération enregistre un déficit annuel d'environ 3 millions de francs, qu'elle couvre pour l'instant avec sa fortune. Mais son but est de prendre des mesures visant à rétablir l'équilibre d'ici à 2022. La fermeture des CFR - situés à Lausanne, Berne, Lucerne, St-Gall et Zurich -, proposée par le comité, aurait permis d'économiser un million de francs par année.

Mais les 39 délégués, réunis samedi et dimanche en assemblée à Berne, ont préféré suspendre cette mesure, a indiqué le secrétaire général de la FSA Kannarath Meystre, contacté par l'ats.

L'assemblée a décidé de créer un groupe de travail chargé d'examiner les possibilités d'améliorer la situation financière. Aucun délai n'a été fixé, mais les propositions devraient être présentées dans les prochains mois, a précisé M. Meystre.

Des mesures d'économies ont déjà été prises, comme la non-reconduction de postes de travail ou l'abandon de campagnes de sensibilisation et de spots TV. Le centre de consultation de Bâle a été fermé l'an dernier, car d'autres organisations offraient le même service. Celui de Zurich est menacé de subir le même sort.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS