Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

L'Organisation suisse d'aide aux réfugiés prône un vote pragmatique

Berne - A une semaine de la votation sur l'initiative pour le renvoi d'étrangers criminels, des représentants des partis bourgeois, du Parti socialiste et de l'Organisation suisse d'aide aux réfugiés (OSAR) ont qualifié le double non de "rêverie". Ils recommandent d'accepter le contre-projet.
Contrairement à l'initiative de l'UDC, le projet du Parlement comporte un article sur l'intégration, qui complète avantageusement sa partie répressive, ont expliqué vendredi devant les médias les conseillers nationaux Gerhard Pfister (PDC/ZG), Philipp Müller (PLR/AG) et Bea Heim (PS/SO).
L'article sur l'intégration est une "immense chance", a insisté Beat Meiner, secrétaire général de l'OSAR. L'inclure dans la constitution obligerait Confédération, cantons et communes à promouvoir l'intégration.
Selon Beat Meiner, 23% des habitants de la en Suisse ne détient pas le passeport rouge à croix blanche. Actuellement, les cantons négligent l'intégration. Or la prévention est capitale dans la lutte contre la criminalité, a affirmé Mme Heim.
Contre-projet plus completPour Philipp Müller, les renvois tels qu'ils sont pratiqués aujourd'hui par les cantons sont "injustes et insatisfaisants". Accepter le contre-projet permettrait d'avoir les mêmes règles partout en Suisse.
Avec le contre-projet, tous les étrangers auteurs de délits graves seraient renvoyés, avec l'initiative non, a ajouté le député libéral-radical. En outre, le texte du Parlement respecte les droits fondamentaux, les règles de base de la constitution et du droit international ainsi que le principe de proportionnalité.
La position officielle de l'OSAR est en contradiction avec celle de certains de ses membres, a reconnu son secrétaire général. "Qui préconise le double non prend une énorme responsabilité", selon lui. Avec cette stratégie, la probabilité que l'initiative soit acceptée est nettement plus grande.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.