Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La mort d'Abu Bakr al-Baghdadi, annoncée à plusieurs reprises depuis qu'il a proclamé un califat en 2014, serait si elle est officialisée l'un des coups les plus durs subis par l'Etat islamique.

KEYSTONE/AP Militant video/UNCREDITED

(sda-ats)

L'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH) dit être en possession d'"informations confirmées" faisant état de la mort d'Abou Bakr al Baghdadi, chef du groupe djihadiste Etat islamique (EI).

Le ministère russe de la Défense avait annoncé aux alentours du 20 juin que l'aviation russe avait sans doute tué Baghdadi lors d'un de ses raids contre les faubourgs de la ville syrienne de Rakka, mais Washington a dit alors ne pas être en mesure de corroborer l'information. Les Occidentaux et les Irakiens se sont montrés sceptiques.

La mort de Baghdadi, qui a été annoncée à plusieurs reprises depuis qu'il a proclamé un califat en 2014, serait si elle est officialisée l'un des coups les plus durs subis par l'Etat islamique. Celui-ci recule un peu partout en Syrie et en Irak et vient de perdre la grande ville de Mossoul.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS